Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

Publié le par Comité d'organisation

Jeudi 12 février

8 h 30 Accueil

9 h 15 – 9 h 30 Introduction par Brice Nocenti

9 h 30 – 13 h
Héritage politique : entre perte et transmission

Présidence : Aslı Telseren

Arnaud Figari : « Ethnographie du Cerro Alegre. Traces, empreintes et habitus dictatorial »
Rémi Zanni : « Politiques de la poussière : Comment préserver les traces, avec Hannah Arendt »
Jean-Philippe Tonneau : « L’avocat militant au prisme des traces politique et professionnelle »
Marie-Pierre Wynands : « Les traces de la démocratie chrétienne en France : échecs de la transmission, héritages pluriels et transformation de modes d’engagement politico-religieux »

13 h – 14 h 30 Déjeuner

14 h 30 – 18 h
Raconter les traces

Présidence : Jephthé Carmil

Rémi Rouge : « Foucault et les politiques du récit : les traces de l’infâme »
Mira Younes : « Inscrire l’inestimable »
Thomas Gwillim : « La trace à l’épreuve d’un changement de paradigme : de l’"archéologie de la modernité" à l’histoire-simulacre »
Rostano Eloge Mombo Nziengui : « Traces politiques identitaires et mémoires historiques dans le polar francophone postcolonial »

 

Vendredi 13 février

8 h 30 Accueil

9 h – 12 h 30
Traçabilité, contrôle et résistance

Présidence : Armand Aupiais-L’homme

Mathieu Corteel : « Prospecter et punir, le cas du logiciel PREDPOL »
Elsa Tyszler : « Migrant-e-s « en attente » à la frontière entre obligation de traçabilité et invisibilisation des traces »
Sébastien Tenenbaum : « De la trace transitive à la trace opérationnelle »
Cléo Collomb : « Une politique des traces numériques est possible : de la gouvernementalité algorithmique aux smart mobs »

12 h 30 – 14 h Déjeuner

14 h – 17 h 30
Lutte des traces

Présidence : Charlotte Puiseux

Mara Montanaro : « Le régime sexué des traces dans l’histoire des femmes chez Françoise Collin »
David Copello : « Les traces de l’expérience post-révolutionnaire dans l’Argentine des années 1980 : absence ou mise en quarantaine ? »
Nicolas Fretté : « Traces et anachronisme »
Tara Mousavier : « La « fête du feu » à Téhéran : une volonté de survivance »

18 h Pot